Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

La R&D serait le chaînon manquant pour les seniors, alors disons Banco ... Entrons dans la recherche et le développement par notre plus précieux atout: la transversalité et la compréhension de mondes multipolaires .

Par Hugo Baudino

jeudi 30 avril 2015 09:09

Comment faire de la place aux 1,5 million de seniors supplémentaires que pourrait compter le marché du travail français en 2022 ? La tâche s'annonce ardue, tant les actifs de 50 ans et plus sont concentrés dans des secteurs d'activité en perte de vitesse.

Les seniors auront-ils encore leur place sur le marché du travail en 2022 ? Selon l'étude « Les métiers en 2022 » publiée par France Stratégie le 28 avril 2015, la situation des 50 ans et plus pourrait être encore plus compliquée d'ici 7 ans. « Les projections d'emploi seraient plutôt défavorables aux métiers au sein desquels les seniors sont actuellement les plus nombreux », précise l'organisme. Cette projection est d'autant plus préoccupante qu'on devrait dénombrer 1,5 million de seniors en plus sur le marché du travail en 2022, soit une augmentation de 40% en dix ans.

Autre problème : les actifs de 50 ans et plus sont concentrés dans quelques secteurs d'activités : « Dix familles professionnelles regroupent à elles seules 34,2% des séniors. » Parmi ces familles, on retrouve notamment les agents d'entretien, les enseignants, les cadres et employés de la fonction publique, les aides à domicile, les agriculteurs ou encore les médecins. Certaines de ces familles ont une dynamique négative en termes d'emploi. Ainsi, la catégorie « employés administratifs de la fonction publique » devrait perdre 51.000 emplois entre 2012 et 2022.

A contrario, « les métiers les plus dynamiques en termes de progression d'effectifs sont plus souvent des métiers où les seniors occupent une place actuellement plus faible, comme les ingénieurs de l'informatique ou de la recherche-développement », souligne France Stratégie.

Différentes stratégies

France Stratégie propose certaines pistes de réflexions pour améliorer le sort des seniors d'ici à 2022. La formation professionnelle est la première d'entre elles. Elle peut permettre une reconversion pour les salariés évoluant dans des secteurs durement touchés par les destructions d'emplois, comme l'industrie. La formation continue peut, elle, permettre aux quinquas de garder leur poste dans les « métiers où les évolutions technologiques ou organisationnelles peuvent être soutenues et où la place des seniors est structurellement élevée (métiers de la banque et assurance, métiers administratifs des entreprises ou de la fonction publique, médecins, etc.) ».

Enfin, l'organisme placé sous la tutelle de Mat

gnon valide sans surprise les outils de maintien des seniors en emploi, notamment le contrat de génération mis en place le 1er mars 2013 et qui était une des promesses de campagne de François Hollande.

A lire aussi :
Un contrat aidé en 2015 pour les chômeurs proches de la retraite
Recul du départ à la retraite pour les chômeurs seniors

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :