Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

LINKCNIOR
LINKCNIOR

Changer de métier, déménager, gagner moins... Les chômeurs seniors sont prêts à tout pour trouver un emploi, mais ils se sentent discriminés à cause de leur âge.

C'est ce que révèle un sondage de l'Institut français des seniors, publié mardi en amont du Salon des seniors. Les personnes interrogées, qui sont au chômage depuis vingt-quatre mois en moyenne, ont massivement « la sensation d'être exclues du marché du travail du fait de leur âge » : 55 % « systématiquement ou quasi systématiquement », 29 % « souvent ». Seules 7 % n'ont « jamais ressenti cela ».

Prêts à faire des concessions

Pourtant, les chômeurs seniors se disent prêts à faire des concessions : 88 % « élargissent leurs recherches à des postes différents », 77 % « accepteraient une baisse de rémunération », 69 % seraient « prêts à changer de métier » et 53 % « à déménager ». En revanche, ils diversifient peu leurs canaux de recherche, 84 % des seniors interrogés n'étant accompagnés que par Pôle emploi. En parallèle, s'ils sont nombreux à éplucher « les petites annonces » (60 %), peu mobilisent leurs proches (36 %) et leur réseau professionnel (35 %).

Le nombre de seniors au chômage a explosé

Pôle emploi recensait fin février 828 900 chômeurs de 50 ans ou plus en métropole, un chiffre en explosion depuis le début de la crise (+168 % sur sept ans). La hausse est forte mais moindre au sens de l'Insee, qui évaluait leur taux de chômage à 6,8 % fin 2014, contre 4,1 % début 2008.

Étude réalisée en ligne en novembre et décembre 2014 auprès d'un échantillon de 5 511 personnes, représentatif de la population française métropolitaine âgée de 50 à 75 ans, en partenariat avec le magazine Notre temps et le site internet Seniors à votre service.

Le Salon des seniors aura lieu du 9 au 12 avril à la porte de Versailles à Paris.

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :