Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Les Français et les seniors en entreprise

Jusqu’à 40 ans tout est possible. Passé 50, tout devient plus difficile A quel âge est-on un « salarié âgé » ? Si le législateur a longtemps fixé un seuil à 57 ans, les salariés Français estiment en moyenne, eux, que l’on commence à être considéré comme un salarié trop âgé à 52 ans. Les salariés les plus jeunes estiment même que cette limite est atteinte à 48 ans. Formation et bilan de compétence plus efficaces que les allégements de charges contre le chômage des seniors Que faire pour éviter d’être confronté à des difficultés de carrière liées à l’âge ? Alors que le coût des salariés les plus âgés est parfois invoqué pour expliquer le chômage des seniors, les Français ne croient pas que l’allègement du coût du travail soit une solution à ce problème.

Formations et bilans de compétence apparaissent autrement plus efficaces (64 et 66% des salariés). De même une majorité de personnes interrogées (58%) estime qu’il faut aussi savoir anticiper les difficultés en changeant de métier ou de filière quand il est encore temps.

Changer de métier : une solution et un rêve Jusqu’à quel âge peut-on changer de carrière ? Jugeant qu’il est trop tard à 52 ans, les salariés Français estiment en moyenne que pour réussir à changer de filière ou de métier il vaut mieux s’y prendre à 41 ans. Ils sont 57% à souhaiter faire ce changement d’ici la fin de leur carrière professionnelle. Étude réalisée par Internet du 24 au 30 janvier 2012 pour l'Association de la Journée nationale pour l'emploi des seniors auprès d'un échantillon de 2112 salariés d'entreprises de 500 salariés ou plus et de la fonction publique représentatif de la population des salariés d'entreprises de 500 salariés ou plus et de la fonction publique. Méthode des quotas (sexe, âge, statut, secteur d'activité, public/privé).

Partager cet article

Repost 0