Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

ELECTROCHOCS

Une marche forcée sans repos qui ne lui laisse pas le temps de regarder les paysages qu'il traverse, ni d'identifier les multiples visages qui le scrutent, le sondent. Il s'accroche au temps mesuré (...) il maîtrise ses dossiers, il s'emploie à se maîtriser lui-même. Tout est sous contrôle. Je crains que Charles ne soit privé de ce que Winnicott appelle la capacité de rêver et que ce soit là l'origine de sa tourmente comme de sa réussite. (...) peut-être vaut-il mieux qu'il se maintienne dans l'ignorance. Elle lui permet de ne pas s'effondrer, de survivre. Le prix à payer : la fatigue, une immense fatigue, diffuse, sans visage identifiable, et qui n'est pas près de livrer son véritable nom : le vide, l'abîme, le néant, au coeur de toute vie, surtout de celles qu'on se félicite d'avoir réussies

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :