Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Vers un conflit de générations ? Plutôt une lutte de Classe !

RAPPEL DE L'ONC :

Pour Paul Krugman, économiste américain, actuellement professeur à l'Université de Princeton et à la City University de New York. Prix Nobel d'économie, 2008.

Entrons-nous dans un monde sans croissance, ce qui pourrait remettre en question le financement de l'Etat-providence ?

- C'est une question essentielle, notamment pour les jeunes. Ils évoluent déjà dans un environnement désastreux.

Je crois malheureusement que nous allons connaître une longue période de dépression ou de faible croissance.

Je ne vois pas d'où viendraient les bonnes nouvelles.

Peut-être des investissements que nous pourrions décider de faire pour lutter contre le réchauffement climatique ?

Le développement des énergies renouvelables pourrait être au XXIe siècle ce que la construction du chemin de fer a été autrefois et ce que les investissements dans les infrastructures de télécommunication ont été aux années 1990.

Cela peut-il entraîner des conflits de génération ?

- Je crois plus à la lutte des classes qu'au conflit des générations. L'opposition n'est pas entre les jeunes et les vieux, mais entre ceux qui n'ont pas de patrimoine et ceux qui en ont.

-------

-------

VS article du Monde Par Monique Dagnaud (Directrice de recherche émérite au CNRS

Les jeunes comme slogan de campagne, l'idée était excellente. D'ailleurs, ce marketing a bien marché, beaucoup d'électeurs ont porté leur espoir vers François Hollande. Deux années plus tard, le problème de la jeunesse demeure entier. Quelques rustines ont été collées, des retouches dans l'école à la ficelle des emplois aidés, mais rien de décisif qui puisse enrayer la lente dégradation de ce qui assure l'enchaînement des générations : le lien des systèmes scolaire et universitaire avec l'emploi. Or, cette inertie d'aujourd'hui sécrète, pour l'avenir, de profondes fractures entre les classes d'âge, et pourrait finalement faire émerger l'expression d'un conflit entre générations.

Un règlement de compte des nouvelles générations contre leurs géniteurs ?

Difficile à croire. Nulle révolte à l'horizon. Les inégalités entre générations sont un fait objectif qui, subjectivement, n'est pas vécu comme tel.

Pourtant, de nombreux travaux l'attestent (Louis Chauvel, Camille Peugny) : depuis les années 1970-1980, au fil des ans, la difficulté à entrer sur le marché du travail pour les jeunes de 20 ans s'est accentuée (en dépit d'une élévation globale du niveau de diplômes), l'écart de revenus entre les juniors et les seniors n'a cessé de se creuser, le patrimoine des catégories vieillissantes est de plus en plus en décalage par rapport au patrimoine moyen.

Partager cet article

Repost 0