Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le nombre de demandeurs d'emploi de 50 ans et plus a encore augmenté de 0,9% en juin dernier pour atteindre 1,12 million d'après les données officielles diffusées le 25 juillet 2014. Sur un an, la hausse atteint 11,3%.

Le taux de chômage des 50 ans et plus crève un nouveau plafond. Selon les dernières données du ministère du Travail et de Pôle Emploi publiées le 25 juillet 2014, il a encore progressé de 0,9% en juin par rapport à mai dernier pour la catégorie A (en recherche active). Au final, près de 419.000 quinquas et sexagénaires inscrits au chômage n'ont exercé aucune activité le mois dernier. Un chiffre en hausse de 11,5% sur un an ! En comparaison, le nombre de demandeurs d'emploi de catégorie A, toutes classes d'âge confondues, a augmenté de « seulement » 0,3% en juin et de 4% en glissement annuel pour atteindre 3,66 millions de personnes. Si l'on prend en compte les chômeurs seniors déclarant une activité réduite ou suivant une formation, les données ne sont guère meilleures : + 0,9% en juin et + 11,3% sur 12 mois. Au total, près de 1,12 million de personnes âgées de 50 ans et plus n'ont pas de travail en France. Là encore, c'est moins bien que les chiffres généraux : + 0,4% en juin et + 6% sur un an. Au 30 juin 2014, on dénombrait 5,04 millions de sans emploi dans l'Hexagone. 478 jours en moyenne pour trouver un emploi « Le relèvement progressif de l'âge minimal d'éligibilité à la dispense de recherche d'emploi (DRE) à compter de janvier 2009, puis la fermeture complète du dispositif depuis le 1er janvier 2012, combinés au relèvement de l'âge légal de départ en retraite suite à la réforme des retraites de 2010, ont contribué sensiblement à la hausse du nombre de demandeurs d'emploi de 50 ans ou plus enregistrés sur les listes de Pôle emploi », justifie le ministère du Travail.

Reste que la dégradation du chômage des seniors peut également s'expliquer par celle du chômage de longue durée. La proportion des chômeurs sans emploi depuis trois ans et plus a augmenté en juin de 0,9%, à 642.000 personnes. En moyenne, il faut 478 jours aux 50 ans et plus pour retrouver un poste, contre 280 jours pour les 25-49 ans et 156 jours pour les moins de 25 ans. « Il faut revenir à l'âge légal de départ en retraite à 60 ans, reconnaître la pénibilité par un départ anticipé en retraite avant 60 ans et encadrer les ruptures conventionnelles », estime la CGT dans un communiqué diffusé le 25 juillet 2014.

Par Jean-Philippe Dubosc - lundi 28 juillet 2014 09:57

Le Comité de suivi des retraites rend son premier rapport Par Jean-Philippe Dubosc - mardi 15 juillet 2014 09:41 Créé par la dernière réforme des retraites, le nouveau Comité de suivi des retraites (CSR) va remettre son premier avis annuel ce 15 juillet 2014 après-midi au Premier ministre Manuel Valls, en présence de la ministre des Affaires sociales et de la Santé Marisol Touraine, de la ministre de la Décentralisation et de la Fonction publique Marylise Lebranchu et du secrétaire d'État au Budget Christian Eckert. Cet avis a notamment pour ambition de vérifier le respect de la trajectoire financière des régimes de retraites et proposer, en cas de dérive, des solutions au gouvernement. « Le Comité de suivi est un jalon important de la mise en place du nouveau pilotage du système de retraite », souligne Matignon dans un communiqué diffusé le 11 juillet.

L'objectif est d'assurer un suivi régulier des finances des régimes et éviter ainsi de devoir lancer des réformes lourdes et souvent traumatisantes. Le CSR « doit également consulter un jury de citoyens tirés au sort, afin de faire entendre la voix des citoyens sur un sujet proche des préoccupations des Français », rappelle le communiqué. Ce jury, composé de 9 hommes et de 9 femmes, n'a pour l'heure pas encore été désigné.

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :