Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

L'Hexagone pourrait rajouter pour 200 milliards d'euros à son PIB s'il améliorait l'emploi des plus de 55 ans, selon une récente étude de PwC. Il lui est notamment conseillé de prendre exemple sur la Suède.

L'emploi des seniors est un sujet des plus épineux. Ils sont en effet ceux qui ont payé le plus lourd tribut dans l'envolée du chômage liée à la crise économique. Le nombre de seniors inscrits à Pôle Emploi en catégorie A a ainsi doublé en l'espace d'un peu moins de six ans. Paradoxalement, cela n'a pas empêché la France d'améliorer en l'espace en 10 ans l'employabilité des plus de 55 ans.



C'est ce qui ressort d'une étude publiée le 1er juillet dernier par le cabinet de conseil PwC (Pricewaterhousecoopers). Les auteurs de l'étude ont construit un indice mesurant le taux d'emploi (*) des travailleurs âgés de 55 à 69 ans dans les 34 pays de l'OCDE. La France a ainsi vu son le taux d'emploi passer de 48,9% à 42,4% entre 2003 et 2013. Les différentes réformes des retraites survenues depuis et l'allongement la durée de cotisations n'y sont probablement pas pour rien...



Un gain de 200 milliards d'euros...



Reste que l'Hexagone est nettement en retrait, puisqu'il ne se classe qu'au 24e rang parmi les 34 pays étudiés. Soit loin derrière l'Islande (93,4%), la Nouvelle Zélande (79,7%), la Suède (78,2%) ou encore Israël (77,1%).



Or selon Olivier Salesse, directeur strategy chez PwC, améliorer l'employabilité des plus de 55 ans pourrait permettre à la France de gonfler son PIB.



"En s’inspirant des politiques mises en place dans les pays les plus performants, notamment la Suède, la France a les ressources pour faire croître son PIB d’environ 200 milliards d’euros à long terme", affirme -t-il.



Selon lui, la présence des seniors permet de favoriser "la diversité générationnelle" qui est "source d'innovation et de productivité". "D’ailleurs, certaines entreprises encouragent déjà leurs seniors à donner des cours en université, à monter leur propre entreprise, ou à intervenir comme consultants internes ou externes", souligne-t-il.



... en 20 ans



L'étude de PwC liste ainsi une série de mesures qui pourrait permettre à la France de progresser dans le domaine: repousser l'âge de départ à la retraite, créer des incitations financières pour que les seniors restent plus longtemps sur le marché de l'emploi, mettre en place des programmes de formation et supprimer les barrières à l'emploi.



Toutefois les gains chiffrés par l'étude ne seraient pas immédiats. Les auteurs estiment ainsi que la France ne pourrait ressentir les effets positifs de cette politique que d'ici à deux décennies.



(*) Méthodologie: L'indice de PwC est obtenu en calculant la moyenne pondérée des indicateurs du marché du travail suivants: le taux d’emploi des 55-64 ans (40%), le taux d’emploi des 65-69 ans (20%), l’écart entre les hommes et les femmes de 55-64 ans en matière d’emploi : le ratio hommes/femmes (10%), la fréquence du travail à temps partiel pour les 55-64 ans (10%), la rémunération à temps plein des 55-64 ans par rapport à celle des 25-54 ans (10%), l’âge effectif moyen du départ à la retraite (5%), la participation aux programmes de formation des 55-64 ans (5%).



Par J.M.

J.M. 10/07/2015 à 13:34



0

11

A DECOUVRIR AUSSI

Crise grecque: "Il y a une folie idéologique à Berlin, mais à Paris aussi", dénonce Thomas Piketty

Crise grecque: les eurodéputés français frileux devant le discours de Tsipras

T'es Incollable sur les Disney ?

Test-Quizz

Vous payez plus de 3000€ d’impôts ? Il y a mieux à faire avec cette somme…

Avis-Loi-Pinel.org

par TaboolaContenus Sponsorisés

Partager cet article

Repost 0